chroniqueur


chroniqueur

chroniqueur, euse [ krɔnikɶr, øz ] n.
• fin XIVe; de 1. chronique
1 N. m. Auteur de chroniques historiques. historien, mémorialiste. Les grands chroniqueurs du Moyen Âge.
2Personne chargée d'une chronique de journal, de radio ou de télévision. Chroniqueur dramatique, parlementaire. « les chroniqueuses de mode des journaux » ( Druon).

chroniqueur, chroniqueuse nom Auteur d'une chronique dans un journal, une émission de radio ou de télévision : Chroniqueur littéraire, sportif. Auteur de chroniques historiques. ● chroniqueur, chroniqueuse (synonymes) nom Auteur de chroniques historiques.
Synonymes :
- mémorialiste

chroniqueur, euse
n.
d1./d Celui qui tient une chronique dans un journal.
d2./d n. m. LITTER Auteur de chroniques historiques. Les grands chroniqueurs du Moyen âge.

⇒CHRONIQUEUR, EUSE, subst.
A.— Celui qui consigne les faits historiques dans l'ordre de leur déroulement. Anciens chroniqueurs, chroniqueurs du Moyen Âge :
1. ... il y a entre les chroniqueurs des premières croisades et les historiens des dernières, un intervalle immense et qui révèle dans l'état des esprits une révolution véritable.
GUIZOT, Hist. gén. de la civilisation en Europe, 1828, p. 19.
B.— P. ext.
1. Rare. Celui qui rapporte des propos souvent médisants, des nouvelles vraies ou fausses répandues sur certaines personnes. En chroniqueur qui sait (...) la valeur d'une anecdote scandaleuse, elle termina sa petite revue des salons (PONSON DU TERRAIL, Rocambole, t. 5, Les Exploits de Rocambole, 1859, p. 147).
Rem. Même lorsqu'il désigne une femme, le subst. est du genre masculin.
2. Celui, celle qui rédige des articles pour un journal ou une revue, qui assure une émission radiophonique ou télévisée, et qui est spécialisé dans un domaine particulier. Chroniqueur littéraire, mondain, sportif. L'élégant bandit avait donné une rude besogne aux chroniqueurs judiciaires (G. LEROUX, Le Parfum de la dame en noir, 1908, p. 56) :
2. Son avare de père lui avait bien coupé les vivres (...) mais il s'en moquait maintenant, il gagnait sept ou huit mille francs dans le journalisme, où il faisait son trou comme chroniqueur et comme critique d'art.
ZOLA, L'Œuvre, 1886, p. 191.
Prononc. et Orth. :[], fém. [-ø:z]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. XIVe s. croniqueur « auteur de chroniques » (RAOUL DE PRESLES, Cité de Dieu, XVIII, 3, éd. 1531, cité par Delboulle ds R. Hist. litt. Fr., t. 6, p. 453), FUR. 1690 note ,,ce mot est vieux``, repris au XIXe s.; 2. 1811 « celui qui écrit des articles dans un journal » (JOUY, L'Hermite de la Chaussée d'Antin, t. 1, p. 93). Dér. de chroniquer; suff. -eur2. Fréq. abs. littér. :208. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 189, b) 119; XXe s. : a) 388, b) 425.

chroniqueur, euse [kʀɔnikœʀ, øz] n.
ÉTYM. XVe; de 1. chronique.
1 N. m. Auteur de chroniques historiques. Historien, mémorialiste. || Les grands chroniqueurs du moyen âge.
1 (De l'avènement des Valois jusqu'à l'époque de la Renaissance) la chronique (…) a tout envahi. On « chronique » en vers, et on chronique en prose. Chroniqueur Eustache Deschamps, et chroniqueur Georges Chastelain. La très sage Christine de Pisan, et Froissard lui-même (…) ne sont également que des chroniqueurs.
F. Brunetière, Hist. de la littérature franç., t. I, 3, p. 29.
2 N. m. (qu'il s'agisse d'un homme ou d'une femme). Rare. Personne qui rapporte des nouvelles, vraies ou fausses, répandues sur certaines personnes.
3 N. (1811). Celui, celle qui est chargé(e) d'une chronique dans un journal, une émission de radio, de télévision. || Un chroniqueur parlementaire. || Une chroniqueuse littéraire, dramatique, judiciaire (→ Accréditif, cit.). || Il est chroniqueur sportif dans un grand journal du soir.
2 Comment ! on t'offre une place de chroniqueur dans un bon journal de Paris, et tu as l'aplomb de refuser (…)
Alphonse Daudet, Lettres de mon moulin, « La chèvre de M. Seguin ».
3 (…) les rédactrices en chef des grandes revues féminines étaient assises de droit au premier rang. Derrière elles (…) étaient placées les chroniqueuses de mode des journaux (…)
M. Druon, Rendez-vous aux enfers, II, III, p. 107.
REM. On utilise aussi la forme chroniqueur pour le féminin. || Elle est chroniqueur judiciaire.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • chroniqueur — CHRONIQUEUR. s. mas. Auteur de Chronique. Grand Chroniqueur. Il rieillit …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • chroniqueur — Chroniqueur. s. m. Autheur de chronique. Grand chroniqueur. Il est vieux …   Dictionnaire de l'Académie française

  • chroniqueur — Chroniqueur, Chronographus …   Thresor de la langue françoyse

  • Chroniqueur — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Chroniqueur », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Un chroniqueur, dans le domaine des médias …   Wikipédia en Français

  • chroniqueur — (kro ni keur) s. m. Auteur de chroniques, par opposition à historien didactique. Les vieux chroniqueurs. Cet historien n est qu un chroniqueur. •   Il servit de caban Au chroniqueur Turpin, RÉGNIER Sat. X.. •   .... Ce grand chroniqueur des… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CHRONIQUEUR — s. m. Auteur de chronique. Les vieux chroniqueurs. Un grand chroniqueur …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CHRONIQUEUR — n. m. Auteur de chroniques. Les vieux chroniqueurs. Il se dit aujourd’hui d’un Rédacteur de journal spécialement chargé de la chronique. Chroniqueur littéraire, dramatique, musical …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • chroniqueur — m Personne chargée d une chronique de journal, de radio ou de télévision …   Le langage de la presse

  • chroniqueur — n. kronikeu / ò, za, e (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Richer ( chroniqueur lorrain) — Richer le Lorrain Richer, parfois dénommé Richer de Senones est un moine de l’abbaye de Senones dans les Vosges. On suppose qu il est né vers 1190 et mort en 1266. Voilà un écrivain à l apogée du Moyen Âge qui se souvient avec nostalgie de ses… …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.